Vous êtes ici : AccueilActivitésCommuniquésLe CNDH partage son expérience avec la Commission nationale des droits de l'Homme de la République du Niger

Bulletin d'information

Actualités

21-11-2022

Le CNDH organise la 2ème réunion de la Commission de réflexion sur la migration (...)

Lire la suite

05-11-2022

GANHRI : Lettre ouverte aux États parties à la CCNUCC et à l'Accord de Paris à l (...)

Lire la suite

22-09-2022

AVIS DE RECRUTEMENT PORTANT OCCUPATION DEUX POSTES BUDGÉTAIRES BASÉS AU SIÈGE

Lire la suite
Lire toutes les actualités
  • Réduire
  • Agrandir

Le CNDH partage son expérience avec la Commission nationale des droits de l'Homme de la République du Niger

Le Conseil national des droits de l'Homme (CNDH) accueillera, du 28 mars au 2 avril 2022, une délégation de la Commission nationale des droits de l'Homme/Mécanisme national de prévention de la torture de la République du Niger, présidée par M. Maty Elhadji Moussa.

Cette visite dont les travaux seront inaugurés par la présidente du CNDH, Mme Amina Bouayach, s'inscrit dans le cadre du renforcement des relations avec les institutions membres du Réseau des institutions nationales africaines des droits de l’Homme (RINADH) et dans la continuité de la coopération existante entre le Conseil et la Commission du Niger, d’autant qu’il s’agit de la première visite qu’effectuera au Conseil la Commission dans sa nouvelle composition.

Cette formation, qui sera dispensée par des membres et cadre du Conseil permettra de s’enquérir des prérogatives du CNDH, de ses missions et sa méthode de travail dans divers domaines : la promotion des droits de l'Homme, la réception et le traitement des plaintes, les mécanismes de monitoring, le suivi des politiques publiques dans le domaine des droits de l'Homme, la coopération et les relations internationales, etc.

Un éclairage sera également fait sur l'expérience du Conseil en tant qu'institution nationale qui abrite le Mécanisme national de prévention de la torture (MNP), avec un focus sur l'organisation du (MNP) et ses prérogatives, la méthodologie et les techniques de visite des lieux de privation de liberté, la gestion des entretiens, l’interaction du (MNP) avec les mécanismes onusiens, l'élaboration des rapports, l'Examen périodique universel, etc.

Le programme comporte également une visite à la Commission régionale des droits de l’Homme de la région de Fès-Meknès, dans l’objectif de s’imprégner le travail du CNDH dans le domaine de la protection et la promotion des droits de l'Homme au niveau régional.

Il convient de rappeler que le CNDH, en tant que MNP du Maroc, a appelé à la création d’un réseau MNP africain, dans le cadre d’un webinaire régional organisé par le Conseil et l’APT le 5 mars 2021 sur le thème « MNP africains, opportunités et défis durant et après la pandémie de Covid-19 » à l’occasion de la 46ème session du Conseil des droits de l’Homme.

Durant cette rencontre, la présidente du CNDH avait insisté sur l’importance d’imaginer un nouveau paradigme de coopération entre les acteurs du continent africain, dont l’élément premier de réflexion serait la nécessité d’un renforcement des capacités des mécanismes établis et d’une facilitation de l’échange d’expériences et d’expertise. Par conséquent, Mme Bouayach a mis en exergue la nécessité d’encourager les autres pays du continent Africain à accélérer la désignation et la formation des MNP afin qu'ils puissent contribuer à la construction d'un réseau africain des MNP.

Haut de page