Vous êtes ici : AccueilActivitésCommuniquésLe CNDH participe aux consultations régionales de la société civile africaine sur le "Pacte mondial pour des migrations sûres, ordonnées et régulières"

Bulletin d'information

Actualités

21-11-2022

Le CNDH organise la 2ème réunion de la Commission de réflexion sur la migration (...)

Lire la suite

05-11-2022

GANHRI : Lettre ouverte aux États parties à la CCNUCC et à l'Accord de Paris à l (...)

Lire la suite

22-09-2022

AVIS DE RECRUTEMENT PORTANT OCCUPATION DEUX POSTES BUDGÉTAIRES BASÉS AU SIÈGE

Lire la suite
Lire toutes les actualités
  • Réduire
  • Agrandir

Le CNDH participe aux consultations régionales de la société civile africaine sur le "Pacte mondial pour des migrations sûres, ordonnées et régulières"

Le Conseil national des droits de l’Homme (CNDH) participe aux consultations régionales de la société civile africaine sur le "Pacte mondial pour des migrations sûres, ordonnées et régulières", le 28 et 29 août à Bamako, Mali. Il sera représenté en tant que membre du Réseau africain des institutions nationales des droits de l'Homme (RINADH), et point focal au sein du réseau pour les questions migratoires désigné par l’Alliance Globale des institutions nationales des droits de l’Homme (GANHRI).

Ces consultations permettront notamment de coordonner la contribution de la société civile africaine à l'élaboration de ce Pacte, et à définir les prochains pas pour une participation effective du continent africain au processus du Pacte mondial pour la migration.

Plusieurs questions seront examinées durant ces délibérations telles que : la xénophobie, le racisme, la discrimination, les causes profondes de la mobilité en Afrique, la ratification des conventions et pactes (ICRMW, CEDAW, ICERD, CRC, ICCPR, ICESCR…), etc.

Ces consultations seront organisées conjointement par le Réseau Panafricain pour la défense des droits des migrants (PANiDMR), le Réseau de la société civile migration et développement (Migration and Development Civil Society Network - MADE Afrique), l’Institut de recherche et de promotion des alternatives en développement (IRPAD/Afrique) et l’Association malienne des expulsés (AME), en collaboration avec des organisations internationales telles que l'Organisation Internationale des Migrants (OIM), la Confédération Syndicale Internationale (ITUC), Women in Migration Network (WiMN), et la Coalition Mondiale sur la Migration.

Le Pacte mondial pour les migrations sûres, ordonnées et régulières s’est dégagé du sommet de Haut Niveau sur les Réfugiés et les Migrations, le  19 septembre 2016, à New York. C’était la première fois que les chefs d’Etats et de gouvernement du monde se réunissaient à l’ONU dans le but d’améliorer la coopération internationale et la gouvernance les questions migratoires et des réfugiés. A l’issue de ce sommet, la déclaration de New York a été adoptée, où 193 Etats membres de l’ONU se sont engagés à négocier deux pactes: « Pacte Mondial sur les Réfugiés » et « Pacte mondial sur la Migration ». 

Haut de page