Vous êtes ici : AccueilActivitésCommuniquésLes événements tragiques entre Nador et Melila : Le Conseil national des droits de l’Homme met en place une commission d’information

Bulletin d'information

  • Réduire
  • Agrandir

Les événements tragiques entre Nador et Melila : Le Conseil national des droits de l’Homme met en place une commission d’information

Mandatée par la présidente du Conseil national des droits de l’Homme (CNHD), une Commission d’information a été mise en place  dans la ville de Nador et ses environs suite aux événements tragiques et violents engendrés par les tentatives menées par de centaines de migrants pour traverser le point de passage entre Nador et Melilia. Ces événements ont fait 23 morts, 76 blessés parmi les migrants et 140 blessés parmi les forces de l’ordre marocaines, selon les dernières informations disponibles.

“Je tiens en mon nom, et au nom de tous les membres et staff du CNDH, à exprimer notre profonde tristesse devant les pertes en vies humaines et les blessures enregistrées. Nous présentons nos plus sincères condoléances aux familles » a déclaré Mme Amina Bouayach, Présidente du CNDH.

« Nous avons mis en place une commission d’information qui tiendra des réunions avec toutes les parties prenantes. Nous partagerons les constats et les conclusions de ladite mission avec le public et les acteurs concernés, dans les meilleurs délais », a-t-elle ajouté.
   
Le CNDH avait assuré le monitoring des informations de différentes sources à travers sa Commission régionale des droits de l’Homme (CRDH) de l’Oriental, et de ses membres de la région de Nador. Ces informations ont révélé que des centaines de migrants ont simultanément tenté de traverser le point de passage sur des centaines de migrants et ont porté sur l’intensité de la violence, ainsi que les pertes de vie enregistrées.
  
Le CNDH a également consulté des photos et a visualisé un certain nombre de vidéos largement relayées, et note, une nouvelle fois, la diffusion d’images et de vidéos n’ayant aucun lien avec les évènements survenus, constituant, ainsi,  une désinformation et comportant des fausses données sur ces événements.  
  
La commission d’information est composée de 5 membres, à savoir :  
- M. Mohamed El Aamarti, Coordonnateur, président de la CRDH de l’Oriental ; 
- M. Mohamed Charef, Président de la CRDH Souss- Massa ;  
- M. Abderrafie Hamdi, Directeur du monitoring et de la protection des droits de l’Homme au CNDH ;  
-Dr. El Adel Esshaimi, Médecin, membre de la CRDH de l’Oriental ;  
-Mme Malika Elkihel Daoudi, membre de la CRDH de l’Oriental. 

Haut de page