PUBLICATIONS À LA UNE

Bulletin d'information

Actualités

25-05-2022

Cameroun : le CNDH participe à l’animation d’un atelier de formation au profit (...)

Lire la suite

19-05-2022

Du siège des Nations Unies à New York, Amina Bouayach appelle à la mise œuvre (...)

Lire la suite

15-05-2022

Rapport annuel 2021: le mot de Mme Amina Bouayache, présidente du CNDH

Lire la suite
Lire toutes les actualités
  • Réduire
  • Agrandir

Mme Saâdia Belmir

Saâdia Belmir est née en 1944 à Rabat. Magistrat, Conseillère du Ministre de la Justice, Mme Belmir est titulaire d’un doctorat d’État en Droit Public (Université de Paris II), d’un DES en Droit Public (Université de Paris II) et d’un DES en Sciences Politiques (1ère année - Université Mohamed V à Rabat). Elle est titulaire d’un diplôme International des Droits de l’Homme (Institut International des Droits de l’Homme à Strasbourg). Mme Belmir a entamé sa carrière en tant qu’avocate- stagiaire avant de rejoindre le corps judiciaire en 1967 : juge suppléant en stage à la Cour suprême, juge au Tribunal de 1ère Instance à Rabat, substitut du Procureur Général à la Cour d’Appel de Rabat, conseiller à la même Cour, conseiller détachée auprès de l’Administration Centrale (ministère de la Justice), conseiller à partir de 1995 à la Cour suprême (membre de la Chambre administrative). En 1998, elle accède au grade de Présidente de Chambre à cette Haute Cour. Mme Belmir qui a été membre d’un Groupe de réflexion auprès de Sa Majesté le Roi Hassan II (1996-1999), a aussi été enseignante au sein de l’Institut supérieur de la Magistrature et membre de l’Institut International de Droit d’Expression et d’inspiration Française (IDEF). Elle a été également membre du Conseil Constitutionnel (1999 - 2005), et depuis septembre 2005, elle est conseillère du Ministre de la Justice. Mme Belmir, qui est membre de l’Amicale hassanienne des magistrats, a été élue en novembre 2005, membre du Comité onusien contre la torture. En 2007, elle a été élue vice-président dudit Comité et reconduite dans ce poste en 2009. Ancien membre de la commission nationale pour l’élaboration du plan d’action national en matière de démocratie et des droits de l’Homme, Mme Belmir est membre du Conseil Supérieur des Oulémas.

Haut de page