Vous êtes ici : AccueilActivitésCommuniquésCasablanca : Atelier sur la protection juridique de l'action des défenseur-e-s des droits des femmes

PUBLICATIONS À LA UNE

Bulletin d'information

Actualités

04-11-2019

Assemblée générale du RINADH : Le CNDH réélu membre du Comité directeur au (...)

Lire la suite

04-11-2019

Assemblée générale du RINADH : Adoption du plan d’action du groupe de travail (...)

Lire la suite

04-11-2019

Assemblée générale du RINADH : Adoption du plan d’action du groupe de travail (...)

Lire la suite
Lire toutes les actualités
  • Réduire
  • Agrandir

Casablanca : Atelier sur la protection juridique de l'action des défenseur-e-s des droits des femmes

En partenariat avec le Conseil national des droits de l'Homme (CNDH), le  Haut-commissariat des Nations Unies aux droits de l'Homme (HCDH) organise un atelier sur le thème  « Vers une protection juridique de l’action des défenseur-e-s des droits des femmes », et ce  du 5 au 8 octobre 2019 à l'hôtel Sheraton à Casablanca.

L’objectif de cet atelier est de permettre aux défenseur-e-s des droits des femmes de contribuer à la défense et à la protection d'autres groupes de défenseur-e-s dans la région arabe à travers l'utilisation efficace du Système des droits de l'Homme des Nations Unies. La protection des défenseur-e-s des droits des femmes se fera aussi par  leur mise en relation avec le réseau des avocats et des conseillers juridiques dans cette région en vue de faciliter le dépôt des plaintes au sein des systèmes juridiques nationaux et internationaux.

Les participants auront également l’occasion d’échanger les connaissances et les expériences, et de partager les bonnes pratiques autour des défis des défenseur-e-s des droits humains et sur les moyens à même de permettre de les relever.

Les travaux de cet atelier porteront notamment sur le rôle des réseaux et alliances régionaux dans la protection de l'action des défenseures des droits femmes, les mécanismes internationaux des droits humains et la discrimination à l’égard des défenseur-e-s des droits humains. Durant cet atelier, un focus sera également fait sur le système de traitement des plaintes, le groupe de travail sur la discrimination à l'égard des femmes et des filles au sein du Conseil des droits de l'Homme et la révision des législations nationales qui protègent l’action des défenseur-es- des droits humains.

Participeront à cet atelier quinze femmes défenseures des droits humains représentant 16 pays de la région arabe, outre un groupe de 16 avocats qui permettre aux participantes d’avoir un aperçu sur l’aspect juridique relatif à cette question.

La séance inaugurale de l'atelier, qui se déroulera à partir de 8h30, sera marquée par la participation de Mmes Amina Bouayach, Présidente du CNDH et de Roueida El Hage, représentante régionale du Haut-commissariat aux droits de l'Homme pour la région MENA.

Il y a lieu de rappeler que les mécanismes des droits de l'Homme des Nations unies accordent une attention particulière à la protection des femmes défenseures des droits humains. Parmi les appels lancés par l'Assemblée générale des Nations unies dans sa résolution A/RES/68/181 (2013), est que les États doivent prendre des mesures suffisantes, rigoureuses et pratiques pour protéger les défenseur-e-s des droits des femmes et condamner la violence et la discrimination dont les défenseur-e-s des droits des femmes sont publiquement atteintes, etc.

Haut de page