Vous êtes ici : AccueilActivitésCommuniquésLe CNDH participe au Forum politique de la Commission de l’Union africaine et du Réseau des Institutions nationales africaines des droits de l'Homme

PUBLICATIONS À LA UNE

Bulletin d'information

Actualités

11-10-2019

Genève: le CNDH participe à la Consultation mondiale sur le rôle des INDH dans (...)

Lire la suite

08-10-2019

Egypte : Le CNDH participe au congrès sur « Les législations et les mécanismes (...)

Lire la suite

01-10-2019

Participation de la Présidente du CNDH la table ronde de haut niveau sur "la (...)

Lire la suite
Lire toutes les actualités
  • Réduire
  • Agrandir

Le CNDH participe au Forum politique de la Commission de l’Union africaine et du Réseau des Institutions nationales africaines des droits de l'Homme

La présidente du Conseil national des droits de l’Homme (CNDH), Mme Amina Bouayach participe au 3ème  Forum politique de la Commission de l’'Union africaine (CUA) et du Réseau des Institutions nationales africaines des droits de l'Homme (RINADH), qui se tient les 5 et 6 septembre 2019 à Addis-Abeba en Ethiopie.

Mme Amina Bouayach prendra part à la séance d’ouverture du Forum en sa qualité de Présidente du CNDH et du Groupe de travail sur la migration du RINADH.

Organisé sur le thème « Contribution des institutions nationales des droits de l’Homme (INDH) à des solutions durables pour les déplacements forcés en Afrique Le dialogue comprend des discussions politiques entre le Comité des représentants permanents des États membres auprès de l'Union africaine (COREP), les INDH Africaines, les Organisations de la société civile (OSC), les institutions académiques, les médias et d’autres parties prenantes régionales et nationales, ainsi que des partenaires de développement.

Avec 49 INDH établies sur le continent africain, les INDH font désormais partie intégrante de la structure des systèmes nationaux de protection des droits de l'homme sur le continent.
Ainsi, par le biais du forum politique, les membres du COREP chercheront à dialoguer avec les INDH et les autres parties prenantes, notamment la société civile et les milieux universitaires sur les collaborations stratégiques et les actions nécessaires pour que les INDH puissent contribuer de manière significative à la recherche de solutions durables aux déplacements en Afrique.

En effet, L'Afrique accueille plus d'un tiers des personnes déplacées de force dans le monde. Cela comprend 6,3 millions de réfugiés et 14,5 millions de personnes déplacées à l'intérieur de leur propre pays. Le continent abrite également 509.900 demandeurs d'asile et 712.000 apatrides.

Le Forum comprendra des présentations en plénière et des ateliers de travail sur différentes thématiques notamment  : « Tendances communes, données statistiques et types de déplacements en Afrique », « Cadre commun relatif aux droits de l'homme entre l'Union africaine et les Nations Unies (UA-ONU) », « Impact des déplacements sur l'agenda 2063 de l’Union africaine » et « Leçons tirées de la contribution des migrants au développement économique ».

Il convient de rappeler que le CNDH préside le Groupe de travail sur la migration au sein du Réseau des institutions nationales des droits de l’Homme (RINADH) en représentation des cinq sous-régions africaines. Ce groupe vise à conférer un nouveau cadre, à orienter la réflexion et à promouvoir le dialogue sur la migration et les droits de l’Homme, tout en poursuivant la dynamique des échanges, et en multipliant les échanges d'expériences et le dialogue entre les INDH, la société civile, les gouvernements et les autres acteurs.

Le Forum politique 2019 est organisé par l’Union africaine et le RINADH et bénéficie du soutien de l’Alliance mondiale des institutions nationales des droits de l’homme, du Haut-commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme et du Programme des Nations Unies pour le développement au titre d’une initiative mondiale tripartite, financée par le Gouvernement norvégien.

Haut de page