Vous êtes ici : AccueilConvention entre le CNDH et l’Université Mohamed V- Agdal pour la création du Centre de recherche sur l’histoire du temps présent

PUBLICATIONS À LA UNE

Bulletin d'information

Actualités

25-05-2022

Cameroun : le CNDH participe à l’animation d’un atelier de formation au profit (...)

Lire la suite

19-05-2022

Du siège des Nations Unies à New York, Amina Bouayach appelle à la mise œuvre (...)

Lire la suite

15-05-2022

Rapport annuel 2021: le mot de Mme Amina Bouayache, présidente du CNDH

Lire la suite
Lire toutes les actualités
  • Réduire
  • Agrandir

Convention entre le CNDH et l’Université Mohamed V- Agdal pour la création du Centre de recherche sur l’histoire du temps présent

Dans le cadre de la mise en œuvre du programme d’accompagnement aux recommandations de l’Instance Équité et Réconciliation en matière d’Archives, d’histoire et de mémoire , le Conseil national des droits de l’Homme et l’Université Mohamed V Rabat - Agdal ont est signé, le mercredi 7 mars 2012, une convention de partenariat visant la création d’un centre de recherche sur l’histoire du temps présent.

Cette convention, qui fait suite à une première convention signée en janvier 2010 pour la création d’un Master Histoire du temps présent, vient consacrer l’engagement des deux institutions en matière de préservation de la mémoire, de la réalisation de recherches de terrain et de la consolidation des bases pour un débat scientifique et serein sur l’histoire contemporaine du Maroc.

Ainsi ce centre a pour objectifs :

- La réalisation de recherche sur l’histoire du temps présent afin de mieux connaitre les aspects socio-politiques et culturels de l’histoire du Maroc ;

- La publication de documents et de textes traitant de l’histoire du temps présent du Maroc ;

- L’encadrement des thèses académiques en la matière ;

- L’organisation de séminaires et de manifestations scientifiques ;

- Le renforcement des liens avec d’autres centres internationaux de recherche;

- L’édition de bulletins, documents et tout autre support numérique ou audiovisuel (revues, périodiques, actes de colloques…).

Ainsi, en vertu de cette convention, l’université Mohamed V- Agdal s’engage à :

- Abriter le centre de recherche sur l’histoire du temps présent à la faculté des lettres et des sciences humaines ;

- Fournir les ressources humaines nécessaires pour le centre ;

- Allouer un budget annuel de fonctionnement ;

- Assurer l’encadrement scientifique et pédagogique à travers la continuité de la formation au niveau du Master et du doctorat.

Pour sa part le Conseil national des droits de l’Homme, s’engage à :

- Promouvoir la recherche à travers le financement des projets portant notamment sur l’histoire, les archives et la préservation de la mémoire ;

- Équiper le centre dans le cadre du programme d’appui de l’Union Européenne;

- Mobiliser un budget annuel d’appui aux activités scientifiques et des programmes académiques du Centre.

Haut de page